Aller au contenu principal

L’autre moitié du marché : les femmes et l’argent mobile

posté par Le Hub de la Finance Digitale , le 08 mar 2019
  • 9
  • 0
  • 1 min.
  • |
  • |
Auteur(s):

L’argent mobile s’est développé à un rythme étourdissant ces dernières années, avec pour premiers utilisateurs la population masculine des villes.
Mais si les opérateurs d’argent mobile veulent accroître la portée et l’impact de leurs opérations, ils ne peuvent laisser de côté la population féminine, qui représente la moitié de leur marché potentiel. Dans cette publication, nous examinerons les approches utilisées par les pionniers de l’argent mobile pour élargir la diffusion de l’argent mobile auprès des femmes. Cette publication fait partie d’une série d’analyses approfondies sur une sélection de thèmes extraits des conclusions du rapport 2013 « Le point sur le secteur des services financiers mobiles destinés aux personnes non bancarisées ». En 2013, le programme MMU a pu pour la première fois collecter des données sur le sexe des utilisateurs de l’argent mobile dans le cadre de l’Étude Mondiale sur l’Adoption des Services d’Argent Mobile, qui demandait aux opérateurs d’argent mobile d’indiquer la répartition par sexe de leur base de clientèle. Des entretiens semi-structurés ont ensuite été réalisés auprès de dix opérateurs parmi ceux affichant des taux de pénétration élevés de leur service d’argent mobile au sein de la clientèle féminine des pays émergents et/ou ayant mis en œuvre avec succès des stratégies visant à accroître l’adoption et l’utilisation de ces services par la population féminine.

Thématique
Réagir
0 commentaires