Aller au contenu principal

« Village des innovateurs » : des solutions exposées aux institutions de micro finance pour booster l’inclusion financière sur le continent

posté par Le Hub de la Finance Digitale , le 25 oct 2023
  • 21
  • 0
  • 3 min.
  • |
  • |

Lomé, 20 oct. (ATOP) – Des acteurs de la micro finance ont poursuivi, le jeudi 19 octobre à Lomé, les échanges au « village des innovateurs », un espace destiné à valoriser des solutions innovantes qui répondent aux défis auxquels font face le monde de la finance inclusive.

Au 4e jour des activités de la Semaine africaine de la finance inclusive (SAM), le « village des innovateurs » offre l’opportunité aux développeurs d’application et autres structures informatiques ou aux cabinets d’expertise, de présenter aux représentants des institutions de micro finance, une gamme de technologie et de solution qui encouragent des pratiques durables et responsables pour les acteurs et bénéficiaires de la finance inclusive.

Pour le Teach lead (lead développeur) de la Société en investissement et conseil en management (SICMa Associés), Darrell Kidjo, leur structure basée à Cotonou (Bénin) propose des solutions de gestion de plainte et de réclamation ainsi qu’une solution de tontine digitale. « La solution des gestions des plaintes va permettre à l’institution de pouvoir centraliser les réclamations, de les traiter et de mesurer le niveau de satisfaction des clients puis de générer des statistiques devant permettre d’évaluer les tendances pour apprécier les réclamations les plus récurrentes afin d’améliorer les produits et services proposés au public », a expliqué M. Kidjo. La solution de tontine digital, poursuit-il va permettre au client de l’organisation de pouvoir payer les cotisations à distance et de retirer la tontine depuis leur compte mobile money. Leur présence au village des investisseurs, dit-il vise à « rencontrer des investisseurs et des institutions de micro finance de la sous-région pour leur présenter nos solutions et nouer des partenariats avec des potentiels clients ».

Une trentaine de stands des partenaires de la SAM

Dans les rayons du « village des innovateurs », près de 30 stands sont installés par les partenaires de cette SAM. Il s’agit, entre autres, la Fondation gramen crédit agricole, ADA (Appui au développement autonome, une ONG Luxembourgeoise), Mansa digital initiative, APSFD Togo, GIZ Togo, Capital banking solutions et Proparco-groupe de l’AFD.

MSC (Micro save consulting), un cabinet conseil international spécialisé en inclusion financière, économique et sociale est représenté par une équipe conduite par son directeur Afrique de l’ouest et Centrale, Edwin Mensah. Pour lui, la SAM est un évènement important pour l’écosystème qui travaille au sein de l’inclusion financière, économique et social. MSC qui opère sur le continent avec siège à Dakar pour les bureaux de l’Afrique de l’ouest et Centre « est vraiment au cœur de cet écosystème ». Selon M. Mensah, leur objectif principal est « de remonter 

le niveau d’inclusion financière, d’être sûr que les personnes qui en ont le plus besoin peuvent avoir accès aux moyens et outils pour améliorer leur inclusion économique et social ».

Pour cette SAM, ce cabinet international avec 25 ans d’expérience offre des services d’accompagnement, de conseil spécifique sur mesure aux partenaires du secteur public et privé en proposant spécifiquement des services et projets à travers la digitalisation des processus, de moyens de paiement ainsi que des formations en termes de finance digitale. En termes d’activités, renchéri-t-il, « nous avons un ensemble d’activités à mettre en place au niveau des banques et services financiers et au niveau des micro et moyenne entreprises dans les domaines de l’agriculture, de la transformation digitale, l’éducation ou la santé ».

Parmi les exposants, on retrouve

Réagir
0 commentaires