Aller au contenu principal

L’initiative We-Fi annonce un nouveau cycle de financement pour les femmes entrepreneures

posté par Le Hub de la Finance Digitale , le 03 mai 2022
  • 14
  • 0
  • 3 min.
  • |
  • |

( BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - L’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (We-Fi) a annoncé le 26 avril le lancement d’un nouveau cycle de financement, dans le cadre duquel la Facilité pour l’inclusion financière numérique en Afrique (ADFI) de la Banque africaine de développement recevra 15 millions de dollars américains.

Ce financement servira à développer et étendre les solutions financières numériques en faveur des femmes détenant des petites et moyennes entreprises au Cameroun, en Égypte, au Kenya, au Mozambique et au Nigeria.

Ce quatrième cycle de financement, d’un montant de 54,8 millions de dollars, est destiné à près de 69 000 femmes entrepreneures dans les économies en développement ayant accès aux technologies du numérique et à la finance.

Ces fonds permettront à la Facilité pour l’inclusion financière numérique en Afrique d’élaborer et de mettre en œuvre des programmes visant à améliorer l’accès numérique au financement pour les femmes entrepreneures. L’objectif est de réduire le déficit de financement de 42 milliards de dollars auquel les femmes entrepreneures en Afrique font face et d’améliorer leur efficacité opérationnelle, ce qui leur permettra de reconstruire en mieux après la crise provoquée par la pandémie de Covid-19. 

« Ce quatrième cycle d’allocations de la We-Fi arrive à un moment critique. L’autonomisation économique des femmes est mise sous pression en raison des conflits et de l’insécurité, de la hausse des prix et des effets persistants de la pandémie de Covid dans le monde », a déclaré Bärbel Kofler, parlementaire et secrétaire d’État du ministère allemand de la Coopération économique et du Développement. « Je suis heureuse de voir nos partenaires opérationnels préparer des propositions aussi solides pour soutenir les entreprises détenues par des femmes. L’accès à la technologie et au financement sera essentiel pour libérer le potentiel des femmes entrepreneures », a-t-elle ajouté.

Selon Stefan Nalletamby, directeur du Département du développement du secteur financier du Groupe de la Banque africaine de développement, « les solutions financières numériques sont indispensables pour améliorer la qualité de vie des populations en Afrique et réduire l’écart entre les sexes en matière d’accès au financement. Ce financement, qui vient en complément du programme Discrimination positive en matière de financement pour les femmes d’Afrique (AFAWA, sigle en anglais), sera utilisé non seulement pour élargir l’accès au financement pour les femmes détentrices de petites et moyennes entreprises, mais aussi pour soutenir leur autonomisation économique et accroître leur résilience ».

Trois autres banques multilatérales de développement ont reçu des allocations lors de ce quatrième cycle de financement. Il s’agit de la Banque islamique de développement, du Groupe de la Banque interaméricaine de développement et du Groupe de la Banque mondiale. 

À propos de l’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (We-Fi)

L’initiative Women Entrepreneurs Finance Initiative dite We-Fi, hébergée par le Groupe de la Banque mondiale, est un partenariat entre 14 gouvernements, huit banques multilatérales de développement et différentes parties prenantes des secteurs public et privé. La Banque africaine de développement est un partenaire d’exécution, et son programme de Discrimination positive en matière de financement pour les femmes d’Afrique est une initiative de We-Fi. Pour plus d’informations, consulter www.we-fi.org 

À propos de la Facilité pour l’inclusion financière numérique en Afrique (ADFI)

L’ADFI est une initiative panafricaine créée pour dynamiser l’inclusion financière numérique en Afrique. L’objectif est d’assurer l’accès à l’économie formelle à 332 millions d’Africains supplémentaires, dont 60 % de femmes, d’ici 2030. Lancée en 2019, l’ADFI remplit sa mission à travers le développement d’infrastructures, de politiques et de réglementations ainsi que de produits novateurs prenant en compte l’égalité des sexes. Les partenaires actuels de l’ADFI sont l’Agence française de développement (AFD), le ministère français de l’Économie et des Finances, le ministère des Finances du Luxembourg, la Fondation Bill et Melinda Gates et la Banque africaine de développement, qui héberge et gère la facilité. Pour plus d’informations : www.adfi.org/fr 

Thématique
Pays / Région
Réagir
0 commentaires