Aller au contenu principal

Le Sénégal élabore un projet d'adressage numérique national

posté par Le Hub de la Finance Digitale , le 31 juil 2023
  • 36
  • 0
  • 2 min.
  • |
  • |

L’efficacité de l’action publique a toujours été entravée par le faible adressage physique du Sénégal. Avec la numérisation de l’ensemble du territoire national, le gouvernement compte tout changer.

Le Sénégal s’apprête à numériser les adresses de ses localités. Le ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique a annoncé, le jeudi 27 juillet à Dakar, son intention de doter le pays d’un système d’adressage numérique permettant d’identifier, avec précision, la localisation les bâtiments, les habitations, les commerces.

Présidant un atelier consacré au projet d’adressage numérique national baptisé « Un Sénégalais, une adresse », Fatou Bintou Ndiaye Sall, la secrétaire générale du ministère en charge des télécoms, a souligné que le projet est plus que jamais une nécessité pour le pays.

 « L’adressage est devenu, en quelques années seulement, une question d’intérêt général, avec la généralisation des services de géolocalisation […] Dans un pays comme le nôtre, où le commerce occupe 50 % des activités génératrices de revenus, la réussite de ce projet va accélérer la modernisation de l’activité commerciale », a-t-elle déclaré.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet d'adressage numérique national (ANN), le ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique travaillera en collaboration avec le ministère des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement du territoire. Un cabinet sera également contacté pour élaborer les textes juridiques et réglementaires nécessaires pour cette initiative.

Cet ambitieux projet initié en février 2021 fait partie des nombreuses actions de transformation numérique de la société sénégalaise contenues dans la stratégie Sénégal numérique 2025. Sa nécessité se fait davantage ressentir avec l’intérêt considérable que les populations manifestent depuis peu pour les services et prestations à domicile.

Réagir
0 commentaires