Aller au contenu principal

La fintech ivoirienne Julaya lève 2 millions de dollars (1 milliard FCFA) pour numériser les paiements des entreprises en Afrique francophone

posté par Le Hub de la Finance Digitale , le 04 août 2021
  • 52
  • 0
  • 1 min.
  • |
  • |

Il existe plus d’un milliard de comptes d’ argent mobile dans le monde. L’Afrique est en tête en termes de valeur et de volume des transactions grâce à M-Pesa, largement utilisé en Afrique de l’Est. D’autres régions du continent connaissent également une croissance rapide.

En 2019, l’Afrique de l’Ouest a enregistré les services d’argent mobile les plus en direct dans toutes les régions, avec 56 millions de comptes actifs . En Côte d’Ivoire, l’un des plus grands marchés d’argent mobile d’Afrique francophone, 75 % de la population possède un compte d’argent mobile, contre 20 % qui possèdent des comptes bancaires. La différence est stupéfiante et montre clairement l’énorme appétit de la région pour le service .

Alors que les opérateurs de télécommunications ont largement dominé les services d’argent mobile dans la majeure partie de l’Afrique subsaharienne, quelques startups tentent de changer l’expérience de l’argent mobile pour les clients. La start-up fintech basée en Côte d’Ivoire, Julaya, est l’une de ces sociétés et a annoncé aujourd’hui un financement de pré-série A de 2 millions de dollars pour étendre ses produits à travers l’Afrique de l’Ouest.

Julaya a été fondée en 2018 par Mathias Léopoldie et Charles Talbot . Avant de lancer Julaya, ils ont travaillé pour la fintech de paiement française LemonWay sur leur service au Mali et au Burkina Faso .

Réagir
0 commentaires