Aller au contenu principal

Côte d'Ivoire: le Programme « Amorçage PME » de l'Institut Ivoirien de l'Entreprise (INIE) officiellement lancé

posté par Le Hub de la Finance Digitale , le 17 jan 2022
  • 12
  • 0
  • 3 min.
  • |
  • |

Le ministre d'État, ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a procédé au nom du Premier ministre Patrick Achi au lancement officiel du Programme « Amorçage PME » de l'Institut Ivoirien de l'Entreprise (INIE) ce jeudi 13 janvier 2022 à l'auditorium de la Primature à Abidjan-Plateau.

Financé à hauteur de 6,05 milliards de Francs CFA par la Banque d’investissement et de développement de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et à hauteur de 4,5 milliards de Francs CFA par la Nouvelle Société Interafricaine d’Assurance, le Programme « Amorçage PME » répond aux objectifs de trois piliers du PND 2021-2025. Il s'agit du pilier 1 « Accélération de la transformation structurelle de l’économie par l’industrialisation et le développement de grappes », du pilier 3 « Développement du secteur privé et de l’investissement » et du pilier 5 « Développement régional équilibré, préservation de l’environnement et lutte contre le changement climatique ».

Selon le ministre Adjoumani Kobenan, L’Etat, dans son rôle régalien, accompagne le processus d’industrialisation en mettant en œuvre tout l’écosystème nécessaire aux investissements du secteur privé. "Le grand défi de la Côte d’Ivoire, à l’instar du continent africain, est bien de créer en masse, de nouveaux emplois décents et durables, tout en sauvegardant ceux existants.'' a-t-il expliqué. C'est pourquoi, il a indiqué qu’il conviendra de lever les nombreux obstacles à l’entrée de nouveaux entrepreneurs sur le marché, pour que l’activité économique soit redynamisée, au niveau des différents secteurs d’activités, en termes de rapports qualité-prix de l’ensemble des biens et services et d’amélioration du bien-être des populations. À en croire le représentant du Premier ministre, c’est avec la mise en œuvre réussie des projets soutenus par le partenariat Etat-Secteur Privé, que s’établira un cycle vertueux de l’accélération de la croissance économique. Ainsi, dira-t-il " le secteur privé gagne en efficacité, les investissements se multiplient et la contribution du secteur Privé au Produit Intérieur Brut augmentera. Ce qui accroît la richesse nationale."

Dans cet ordre idée, il a invité toute la jeunesse de la Côte d'Ivoire, en général et les promoteurs du programme Amorçage PME, en particulier, à s’approprier et à s’investir, pour la réalisation du programme « Une Côte d’Ivoire Solidaire » du président Alassane Ouattara.

Bien avant, Mouramane Fofana, directeur général de l’Institut ivoirien de l’entreprise (INIE) a expliqué que l’Institut qu'il dirige a conçu un modèle innovant de création d’entreprises en réseau dénommé CLONIX qui consiste à dupliquer sur le territoire national un grand nombre d’entreprises viables, telles des clones, à partir de modèles réussis, qu’ils soient de Très Petites Entreprises (TPE), de Petites et Moyennes Entreprises (PME) ou des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). Aux dires de Mouramane Fofana, ce programme permettra de créer à terme près de 800 PME et TPE et plus de 2 200 emplois, tout en contribuant à l’accroissement significatif de la production nationale de tomates et de poissons Tilapia. En clair, ce projet permettra à ces différentes collectivités territoriales d’apporter des réponses appropriées au besoin des populations locales en termes de sécurité alimentaire, de résorption du chômage et de créations de richesses.

Les projets du programme « Amorçage » seront répartis selon cinq (5) grands pôles de production, au Centre et aux quatre points cardinaux, regroupant chacun 17 à 18 PME. En effet, cette option de regroupement des PME en pôles de production permettra d’optimiser les coûts et l’efficacité de l’encadrement, de faciliter l’écoulement des productions et de créer une saine émulation entre les promoteurs. Ainsi les localités prévisionnelles d’installation de ces pôles qui ont été retenues sont les villes de Korhogo au Nord, Dabou au Sud, Man à l’Ouest, Bondoukou à l’Est et Yamoussoukro au Centre du pays. Cette cérémonie a été le lieu de présenter officiellement les responsables de ces pôles.

L’Institut Ivoirien de l’Entreprise (INIE) est une société de Portefeuille de l’Etat, créée par décret n° 97-440 du 31 juillet 1997, avec pour principale mission la promotion de l’entrepreneuriat national. Elle est placée sous la tutelle technique du Ministère de la Promotion de l’Investissement et du Développement du Secteur Privé.

 

 

 

 

Thématique
Réagir
0 commentaires